Buffy puissance 3 >> Dark City <<

[^]Dark City

« Dark City » est un film sorti en 1998, dirigé par Alex Proyas (son premier film est « The Crow »). C'est un film de science-fiction très réussi, avec une vraie histoire et une atmosphère exceptionnelle ! Si vous ne l'avez pas vu, il vaut sans doute mieux ne pas lire ce qui suit.

Tant par les thèmes abordés que par ses aspects visuels, ce film se compare à « Buffy contre les Vampires ». Bien sûr, dans un cas il s'agit d'un film (donc avec un budget important, le temps de fignoler une histoire et les détails) et de l'autre d'une série (donc le temps de mettre en place une histoire et des personnages).

[^]Vampires

« Dark City » est finalement aussi une histoire de vampires. Si le "minimum" qui fait un vampire est souvent le sang, les extra-terrestres de « Dark City » ont néanmoins des caractéristiques très vampiriques

  • Ils n'apprécient pas le jour, ce qui fait que la nuit est permanente !
  • Comme les vampires de BtVS, ils se servent de cadavres humains comme d'une enveloppe. En fait, l'âme vampirique de BtVS est ici un être de pure énergie.
  • Ils volent. C'est une caractéristique fréquente des vampires, absente de BtVS pour des questions de budget.
  • Ils sont capables de modifier la matière (la syntonisation). C'est aussi une caractéristique absente de BtVS (à l'exception de Dracula), les vampires sont souvent dotés de la faculté de se transformer (en chauve-souris pour pouvoir voler, en loup, ...).

[^]Âme, mémoire et réalité

Jennifer Connelly

Pour étudier l'âme humaine, chose bien difficile à faire comme personne ne sait la définir, les extra-terrestres de Dark City font des expériences sur une population captive, mais ignorante d'être des sujets d'expérience (voilà donc des extra-terrestres avec une vraie démarche scientifique !). Chaque nuit (et il n'y a que la nuit) à minuit ils changent la ville - physiquement - et ses habitants - leurs mémoires - dans une nouvelle configuration et étudient les conséquences.

La question de l'âme occupe une grande place dans les deux oeuvres. On y voit dans les 2 cas un être qui se retrouve avec toute la mémoire d'un tueur en série : Angel et Spike, dotés de leur âme, se souviennent des meurtres que leur démon - littéralement - intérieur a commi, et cherchent la rédemption. Par contre, l'étranger de « Dark City », sans âme, à qui sont implantés les mémoires d'un tueur en série, va continuer à tuer. Bien sûr, les choses ne sont pas si claire que cela, en effet Spike sans âme - mais avec puce - choisi la voie du bien (il a toujours su faire la différence) alors que le tueur dont les souvenirs ont été implantés à l'extra-terrestre était humain et avait une âme.

Le thème de l'altération de la réalité par l'implantation d'un passé différent a aussi été traité dans BtVS, c'est ainsi que Buffy a gagné une petite soeur, boule d'énergie verte que des moines ont caché à Sunnydale sous la forme de Dawn. Ainsi, les souvenirs de Buffy - et des autres - intègrent Dawn alors qu'elle n'existait pas avant le début de la saison 5. Bien sûr, comme les étrangers de Dark City, la modification du passé s'est aussi accompagnée de celle des éléments matériels de ce passé : photos, écrits, ... Ce thème est aussi abordé dans l'épisode « Superstar » (4-17) où même la réalité du téléspectateur est chamboulée, à travers un générique lui aussi altéré !

Il est aussi question du thème d'une réalité différente de celle perçue, récurrent depuis les premiers écrits sur la réalité virtuelle générée informatiquement. Si les habitants de Dark City ont la perception d'habiter une ville sur terre (alors qu'ils naviguent sous cloche dans le vide intersidéral), ceux de Sunnydale pensent habiter en Californie du Sud dans un monde à peut-prêt rationnel (mais ils sont sur la Bouche de l'Enfer, au milieu des vampires, des sorcières et autres manifestions surnaturelles). Dans les 2 cas, seule une très faible minorité est au courant ce qui se passe vraiment.

[^]Comics et super-héros

Les 2 oeuvres sont des filles de la bande dessinée et des comics. Ce sont des histoires de super-héros où l'aspect visuel a une grande importance.

  • Buffy, La Tueuse de vampire : grande force et résistance physique, capacité de guérison plus rapide.
  • John Murdoch : capable de syntoniser, modifier la matière, voler, projeter des boules d'énergie.

[^]Visuellement : Un silence de mort

L'épisode « Un silence de mort » (4-10 est un des épisodes "à thème" de BtVS. En effet, les habitants de Sunnydale se retrouvent privés de toute possibilité de parler et doivent apprendre à communiquer sans la parole, sous la menace d'humanoïdes chauves, livides, habillés de noir, volant debout, ils habitent dans un bâtiment où trône en bonne place une impressionnante horloge : donc grande similitude visuelle entre les gentlemen et les étrangers !

Horloge Dark City Kaksitos
Horloge Dark City Kaksitos
Horloge Dark City Kaksitos

Enfin, soulignons la très bonne musique de cet épisode et du film : signée Christophe Beck pour BtVS, et Trevor Jones pour « Dark City ».